AccueilForum AuthenticFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du neurone à la pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hyuunkel
Invocateur des Éléments
avatar

Messages : 3293
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 32
Localisation : La terre du milieu ^^

MessageSujet: Du neurone à la pensée   Sam 21 Mar - 14:20


Cellule, aire cérébrale, faisceaux de neurones. Pour tenter de percer les mystères du cerveau, les chercheurs l’étudient à plusieurs échelles. Petit tour d’horizon des cellules et structures qui font émerger l’esprit de la matière.

1) Dans ce neurone, les chercheurs ont marqué le cytosquelette en rouge. Il s’agit de la structure interne responsable de la forme des cellules. Cette charpente de protéines est particulièrement complexe dans les cellules nerveuses dont les longueurs peuvent dépasser le mètre.




2) Détail de dendrites : ces branches qui reçoivent les signaux des autres neurones. Les petits bourgeons appelés « épines dendritiques » collectent les signaux des neurones voisins. Certains troubles de la mémoire sont liés à une diminution de leur nombre.



3) Développement de synapses (en vert) sur des neurones de rat pendant la création d’un souvenir olfactif. L’apprentissage entraîne l’augmentation du nombre d’épines dendritiques et la formation de nouvelles synapses (espace d'échanges chimiques entre les neurones) ce qui renforce la communication entre les neurones.



4) Le marqueur bleu révèle la « densité post-synaptique » des neurones, ces zones réceptrices du signal. En fonction du nombre de signaux et de leur nature (soit excitateur, soit inhibiteur), le neurone créera (ou non) un nouveau signal à son tour qu’il partagera avec les autres cellules.



5) Architecture de neurones de souris. Les cellules nerveuses peuvent s’organiser en couches superposées. Le cortex humain par exemple est presque toujours constitué de six couches distinctes.



6) Certaines fonctions mentales émergent de l’activité des neurones situés dans une zone délimitée du cerveau. Cette coupe montre le noyau accumbens, la région impliquée dans la récompense et la motivation chez la souris.



7) Les neurones ont parfois besoin de communiquer avec une autre région du cerveau : ils s’organisent en faisceaux. Cette image montre ces faisceaux in vivo, chez le fœtus humain.



Cool L’ensemble des faisceaux du cerveau forme « le connectome. » Les fonctions mentales comme la perception, l’action ou de la conscience mobilisent de nombreuses aires cérébrales. Leur compréhension s’appuie sur l’étude du connectome et de sa dynamique.




_________________




La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !

-----

Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. ^^

Revenir en haut Aller en bas
 
Du neurone à la pensée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées Philosophiques d'un Voleur...
» Une plongée dans les pensées de Garrosh
» Transmition de pensée *-*
» Ténacité : Pensées nocturnes
» Détecteur de pensée virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Public :: Actualité, Comptoir, Multimédia, Mini-jeux et Création :: Actualités et découvertes-
Sauter vers: